Ilona ou les couleurs de la vie

Le rire d'Ilona est un rire contagieux. Très contagieux. En sa présence,

la vie prend un relief contraire à celui de la montagne sur laquelle elle habite. C'est un relief de douceur plus propre aux régions du "bon vivre" de la France qu'à la montagne du Haut Languedoc. Serait-ce pour apprivoiser les jours ?

C'est possible car, créatrice, elle s'est d'abord fait la plume pour une écriture consacrée à l'enfance. Aux Pays-Bas, Ilona a écrit trois histoires pour enfants publiées en feuilleton dans un magazine "jeunesse" : Vet Gaaf Cool. En Belgique, les éditions De Sikkel d'Anvers ont publié d'elle trois petits livres utilisés dans les écoles pour apprendre à lire aux 7-8 ans. Passer de la plume au crayon et au pinceau n'a pas été bien difficile.

"J'ai découvert mes nouveaux outils en venant habiter en France où j'ai succombé à la provocation des paysages. Il me fallait désormais dessiner et peindre pour traduire mes nouveaux ressentis..." Devenue artiste-peintre, Ilona  trace maintenant, sur la toile ou le papier, les courbes de toutes vies. C'est pourquoi ses galeries sont nombreuses : la vie est partout...

D'autres émotions, africaines celles-là, s'ajoutent aux impressions du Haut Languedoc. L'Histoire y est, entre autres, pour quelque chose : "L'un de mes ancêtres, Jan van Riebeek (1619-1677), chirurgien et commerçant au service de la Compagnie des Indes néerlandaises, a fondé le premier poste commercial d'Afrique du Sud, Kapp de Goede Hoop devenu la colonie de la Cape" Pas seulement : "En visitant certains pays d'Afrique, en écoutant les musiques, j'ai reçu des chocs, connu des émotions. Ça m'est rentré dans le sang..." Alors, la couleur flamboie, qui se répand progressivement sur l'ensemble des oeuvres d'Ilona, traduisant son rire permanent et exprimant les mille et un petits bonheurs ressentis au contact d'une nature qu'elle aime. Un bel hommage à la vie.

Ilona or the colours of life

Ilona’s laugh is a contagious one. Very contagious ! In her presence, life takes on a type of relief contrary to the mountain upon which she lives. It is a gentle relief which is more characteristic of regions of the “good life” in France than of the mountains of Haut Languedoc. Would this be to tame the days ?

It’s possible, as being a creator, she was first a writer for children. In the Netherlands, Ilona wrote three stories for children, appearing in serial form in a magazine for youth : Vet Gaaf Cool. In Belgium the editors of The Sikkel at Antwerp published three little books which were used to learn to read for children of 7-8 years old. Moving on from pen to pencil and brushes was not difficult.

“I discovered new tools of expression after moving to France where I’ve yielded to temptation from the provocative landscape. I felt the need to draw and paint in order to translate my new feelings.” Now an artist-painter, Ilona traces on canvas or paper the curves of life. That is why her gallery is so varied; life is everywhere ….

Other emotions, more specific to Africa, join the impressions of the Haut Languedoc. But history intervenes here : “One of my ancestors (Jan van Riebeek – 1619 – 1677), surgeon and explorer at the service of the Indian Company of the Netherlands, was founder of the first commercial post of South-Africa, the Cape of Good Hope which became the Colony of the Cape …”  But not only this : “When visiting certain regions of Africa, hearing the music, I was shocked and moved. I feel it in my blood now…”

The flamboyant colours spread out with progression over the ensemble of Ilona’s artwork, translating her permanent laughter and expressing a thousand impressions of happiness and deep feelings for Nature which she loves so much. A lovely tribute to Life.

 

 

actualitésgaleriesportraitcontact

> haut de page    > page précédente    > page suivante


     © 2011 Ilona Riebeek    contact     mentions légales     partenariats    ce site dans vos favoris     imprimer la page    réalisation Terre fertile